CR déjeuner communs toulousains 15 décembre 2016

De Wiki des communs

Accueilli par: Les Imaginations Fertiles, 27 Bis Allée Maurice Sarraut, 31300 Toulouse

Présents : Marilyne, Julien, Gérard, Fleur, Valérie, Bernard, Maryline, Lola, Emmanuelle, +

Notes : Valérie et Emmanuelle

Premier constat : 12h trop tôt → 12h30

Intro par Bernard[modifier | modifier le wikicode]

Rappel de l'historique des Communs :

  • villes en biens communs en 2013 : quelques événements à Toulouse
  • le temps des communs en 2015 : une coordination menée par Bernard, et qui aboutit à la journée Remix des Arènes. L'idée de faire une assemblée des communs à Toulouse est lancée.
  • 2 ou 3 ateliers en 2016 pour continuer le travail sur les assemblées des communs
  • Une thématique dédiée aux communs au Capitole du libre en novembre 2016, avec le retour d'expérience de Simon Sarazin de l'assemblée des communs de Lille

L'idée est de perenniser les rencontres et accueil des personnes qui se sentent appartenir à cette mouvance, donner à voir les communs existants, faire émerger les communs en devenir.

Tour de table des participants[modifier | modifier le wikicode]

Actu par Gérard : Solidarités villes a continué à travailler sur le quartier, workshop avec étudiants archi et géographie, en lien avec les assos de quartier. Cela a donné notamment un film, production des étudiants sur la situation du quartier, diagnostic établi avec les habitants.

Actu : comité de quartier de St Cyprien Toulouse, Lauréat appel à projet sur les smarts cities par Tlse métropole. L'objectif de Toulouse métropole est de cartographier tout ce qui est sur le territoire. Réu fab cities mardi 13 : toulouse métropole a adhéré à ce concept, objectif d'en faire une vitrine à la rencontre des fablabs de 2018. À nous de montrer que les communs peuvent être un moyen pour articuler fabcities (bib, article de B. Coriat).

Le projet FabCity : initiative née à Barcelone en 2014 pour qu’en 40 ans on se passe de la ville cad devenir autosuffisant, qui ne rejette plus mais favorise plutôt le partage ds savoirs. 15 villes ont déjà partagé ce concept. (exemple)

Lola : pour commencer l'envie de s'impliquer

Emmanuelle : vient de Toulibre, asso de promotion des logiciels libres, a participé aux Temps des communs 2015, mais aussi à Alternatiba en septembre 2015 (village AlterMediaTIC)

? : Solidarités villes, participation aux Arènes remix au Temps des communs 2015, et continue de travailler sur le quartier des Arènes.

Julien : les communs font écho sur son travail dans le domaine de l'ESS Faire avancer l'idée de la chose commune, articulation entre les communs & civic tech (mais reste prudent sur ces outils)

Gérard : Solidarité villes, dév local à travers implication des citoyens, pistes pour répondre à la crise démocratique (budgets participatifs, conseils citoyens qui deviennent une force de pression et de proposition)

Fleur : s'occupe du numérique à la médiathèque de Toulouse, travail sur les ressources numériques, complexité d'être dans l'institution (effet d'affichage). Souhaite s'orienter vers les communs de la connaissance. Côté personnel aussi intéressée : AMAP, … La question : comment se positionner, comment agir ?

Valérie Dagrain : ingénieure, sociologie / territoire numérique, héritière du volet numérique des communs (Hervé le Crosnier, Valérie Peugeot). médiation numérique, sur les pratiques et méthodes de travail (ex usage du wiki dans une école d'archi) A participé à l'OpenBidouille Camp Toulouse en octobre 2016 : pas encore mis en avant les échanges de savoirs, mais en chemin.

Bernard : habite Pamiers, participe au mouvement depuis un moment avec Vecam. En 2013 open bidouille camp à Cintegabelle : se réapproprier les savoirs faire En 2015 organisation du festival du temps des communs Va plutôt s'investir sur des communs à Pamiers, mais viendra de temps en temps à Toulouse pour faire le lien.

Maryline : travaille dans la médiation culturelle et numérique GO de la communauté museomix midipy remix des musées, gares, etc (proposition des stades par Julien) Fait aussi partie de la discosoup (faire de la soupe avec des légumes sauvés du gachis sur de la musique disco) Participation active dans le temps des communs en 2015 : remix des Arènes, discosoup.

? : du comité scientifique du Quai des Savoirs : propose de participer à "La ville dont vous êtes le héros", car le projet semble peu ouvert aux contributions des habitants eux-mêmes

Discussions[modifier | modifier le wikicode]

Autres lieux[modifier | modifier le wikicode]

Important d'être attentifs à ce qui se passe à Albi, Auch, etc. → Maryline et Gérard interviennent tous deux à l'université Champollion

Albi en auto-suffisance ? pas aussi simple que ça.

Création de lieux ?

Fablab à Cahors ? compliqué (budget insuffisant), mais dynamique en place dans le Lot. Par contre, 5 projets de fablab en cours de création en Ariège.

Nom des assemblées, nom du collectif[modifier | modifier le wikicode]

Pour le terme "assemblée" :

  • quelques réactions : "fait peur", trop politique, fait référence à des institutions
  • Lyon appelle ça la "fabrique" des communs
  • référence à Nuit Debout, dont pour certains c'est un échec
  • question du pouvoir ?

Tous les communs fonctionnent avec une communauté, assemblée. L'idée est de se doter d'une charte des communs.

Récupération du mot communs par les politiques : attention risque de "commons washing"

→ plus fonctionner sur une dynamique de réseaux, nom "réseau des communs" ? collectif des communs ? → élargir au-delà de Toulouse ?

S'arrêter au nom, c'est dommage. Mais "réseau" est un peu l'idée de "filet", préférence pour "Collectif". Bernard : Beaucoup enjeux locaux, vraie action concrète localisée.

Est-ce qu'on reste localisé sur Toulouse pour ne pas se disperser, tout en étant attentif aux initiatives d'autres lieux ? Est-ce qu'on élargit à l'Occitanie ?

Comment c'est géré dans d'autres territoires ? → des assemblées émergent à Lille, Rennes et Brest, et en projet à Toulouse

Pistes pour agir[modifier | modifier le wikicode]

Côté législatif, des dispositions commencent à coller aux communs :

  • loi sur l'habitat
  • SCOP = statut le plus proche d'un commun
  • loi numérique par Axelle Lemaire : il y a eu une reconnaissance du domaine public et communs mais ça a échoué sous la pression des lobbies.

Méthodes pour avancer: ex Valérie Peugeot, hacker l'appareil juridique pour aller vers les communs

Pistes à montrer, mieux identifier les communs toulousains, rendre des projets communs

Communication[modifier | modifier le wikicode]

Outils de communication de relai ?

- WIKI dédié assemblée des communs, national. Documente Lille, Rennes, Brest, Toulouse - http://lescommuns.org/ - http://tempsdescommuns.org/ créer une page pour Toulouse? - http://communecter.org/ le réseau social citoyen libre. Autre regard des R.S

peut-être avoir un site en propre plus tard ?

Récap des ateliers proposés[modifier | modifier le wikicode]

Pour les prochains déjeuners, mais aussi en dehors si besoin.

atelier cartographie des communs toulousains[modifier | modifier le wikicode]

Documenter les communs actuels, et saisie sur l'outil communecter : inviter ceux qui le souhaitent à créer leur profil

Participation à "La ville dont vous êtes le héros" au Quai des Savoirs[modifier | modifier le wikicode]

L'expo principale est réalisée par Science Animation. Orienter vers la participation des citoyens, si possible à l'expo principale sinon par des ateliers

Visite en Ariège du fablab de Pamiers[modifier | modifier le wikicode]

Plutôt vers le mois de mars 2017. On peut faire la visite d'autres fablab.

Alternatiba 2017 23 septembre prairie des filtres[modifier | modifier le wikicode]

Comment participer ? Plusieurs journées seront consacrées à la préparation de l'événement, les "journées géniales". La prochaine a lieu le 22 janvier 2017.

Transmission de la littéracie des Communs[modifier | modifier le wikicode]

Pour être plusieurs à être capable d'intervenir dans des conférences, des ateliers lorsque nous sommes sollicités.

Présentation du travail fait sur le quartier des Arènes / St Cyprien[modifier | modifier le wikicode]

Pourquoi pas une cartopartie.

Participation à une prochaine Pause déj' à IF (le mardi en général)[modifier | modifier le wikicode]

Quelles dates ?

Retour sur Edumix[modifier | modifier le wikicode]

Événement fait par les lyonnais.

Prochain déjeuner[modifier | modifier le wikicode]

Date préférée[modifier | modifier le wikicode]

Plutôt entre 12h30 et 13h30, plutôt le lundi ou le jeudi. Maryline se charge de faire un framadate. Emmanuelle termine le CR.