Code social de l'assemblée des communs de Lille/Travail

De Wiki des communs

Avant le dépôt du code social sur la page appropriée, les versions à corriger/améliorer sont travaillées içi

La ressource[modifier | modifier le wikicode]

Caractéristiques principales de la ressource gérée (informationnel, tangible,…), son statut juridique (collectif informel, association, coopérative, entreprise, etc…), la nature de la ressource mise en commun (biens, pratiques,…) et un rappel de son histoire.

Dénomination[modifier | modifier le wikicode]

Assemblée des communs de Lille

Statut juridique[modifier | modifier le wikicode]

L'Assemblée des communs de Lille est du point de vue du droit français un "collectif informel" ou "association de fait".

Définitions[modifier | modifier le wikicode]

L'Assemblée des Communs de Lille :

  • est un Commun,
  • basé à Lille mais s'adressant globalement à tous les Communs et réseau de Communs,
  • visant à explorer, expérimenter, découvrir et agir autour des enjeux des Communs
  • s'inscrivant dans la perspective de "transition basée sur les Communs" : http://commonstransition.org

Le code social de l'Assemblée des Communs de Lille décrit le fonctionnement de l'Assemblée; il vise à permettre l'action autonome des contributeurs/contributrices et l'interopérabilité avec les autres organisations visant des objectifs similaires.

Ressources[modifier | modifier le wikicode]

  • un dispositif de rencontres en différents formats
  • un outil de capitalisation

L'Assemblée des Communs de Lille se base sur 3 systèmes principaux :

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

L'Assemblée des communs de Lille a commencé aux Roumics, un événement autour des communs organisé dans le cadre du festival "Le temps des communs" en octobre 2015. Et plus particulièrement, c'est autour de l'atelier Repérer et favoriser la convergence autour des « communs » que s'est organisé un premier groupe de personnes intéressées par le sujet des communs.

L'Historique de l'assemblée des communs lilloise est documenté avec plus de détails sur le wiki.

Objectifs[modifier | modifier le wikicode]

En cours[modifier | modifier le wikicode]

  • s'éduquer ensemble sur la question des communs, en particulier accueillir celles et ceux qui ne connaissent pas bien ce sujet pour leur faire découvrir la question ;
  • travailler ensemble à la définition et à l'évaluation des communs ;
  • repérer les communs existants, les documenter ;
  • développer les liens du réseau, fédérer les communs du territoire ;
  • proposer de l'aide aux communs, aux commoneurs, réaliser des outils communs,...
  • faire le lien avec la Chambre des Communs qui organise les activités économiques autour des communs
  • représenter les communs dans le débat public et/ou institutionnel (influence et réseautage)
  • veille et alerte sur l'impact des politiques publiques et des initiatives qui concernent la communauté et l'usage des communs

Sur le long terme[modifier | modifier le wikicode]

  • négociation des politiques présentes ou à venir avec les institutions publiques
  • préparation et d'expérimentation de scénarios, de politiques, et de projets alternatifs




La communauté[modifier | modifier le wikicode]

Valeurs véhiculées par la communauté, notamment le type de gouvernance dont elle se dote, la responsabilité commune ou les intérêts communs que la communauté entend préserver, son rapport à la nature, à l’art, à la formation, à la technologie, au partage, etc…

Valeurs et pratiques[modifier | modifier le wikicode]

La communauté est fondée autour de valeurs :

  • Libre partage de la connaissance
  • Partage solidaire de la valeur produite par tous et toutes
  • Respect des limites de la nature et du bien-être des autres êtres avec lesquels nous partageons la planète
  • Respect des personnes qui sont considérées comme des pairs

L'accent est mis sur l'accueil des élans contributifs et sur la confiance. Chaque membre de l'assemblée peut proposer des actions à mettre en oeuvre sur un mode stigmergique, c'est à dire en prenant bien soin de laisser des traces écrites des actions. Les autres membres ont tout loisir de rejoindre une initiative ou non.

L'assemblée se réunit tous les derniers jeudi du mois. Le lieu est déterminé à chaque rencontre.

Elle fonctionne sur un système de réunions plénières et d'ateliers thématiques.

La plénière de l'Assemblée des communs de Lille se compose, autour d'un repas pris en commun, d'un tour de table de présentation, d'un tour d'actualité, et de propositions d'ateliers. Les ateliers démarrent immédiatement après la fin de la plénière, les participants circulent librement entre les ateliers.

Les ateliers se montent librement, en fonction des besoins, entre les rencontres mensuelles.

L'Assemblée des communs fonctionne sur un principe de transparence et de documentation : tous les temps de plénières et d'ateliers sont annoncés publiquement par la personne qui organise sur les outils de communication, sont documentés au maximum, et alimentent les diverses ressources produites par l'Assemblée des communs.


Gouvernance[modifier | modifier le wikicode]

Actions[modifier | modifier le wikicode]

L'Assemblée des Communs favorise l'action stigmergique : il n'est en général pas besoin de demander l'autorisation à quiconque pour agir. Par contre, toute action doit être annoncée le plus publiquement possible à l'avance, et documentée au fur et à mesure de sa mise en oeuvre

Décisions[modifier | modifier le wikicode]

Les décisions importantes, relatives notamment aux engagements financiers et publics, ou à la modification du code social, sont prises sur un outil de vote numérique (Loomio), sur la base de la décision par consentement. Un vote peut être initié par tous et sur tous les sujets qui concernent l'Assemblée des communs.

Toute proposition est clairement annoncée et publiquement décrite (Facebook, liste de diffusion, wiki). Si aucun membre n'objecte, la proposition est validée (vote par consentement).

Sur ces votes, chacun(e) des membres peut se positionner durant un minimum de 72h hors week-end et jours fériés.

4 votes sont possibles :

  • D'accord
  • S'abstient
  • Pas d'accord
  • Blocage (objection)

Si aucun membre participant au vote n'objecte au bout du temps proposé, la proposition est validée (vote par consentement).

Pour être valable, tout “blocage” doit être argumenté. Si un ou plusieurs des participants bloquent une décision, la décision est reportée et le sujet objet du vote est porté en plénière pour y être discuté.

Outils de communication[modifier | modifier le wikicode]




Les règles[modifier | modifier le wikicode]

Droits d’accès, passage, usage, modification, etc… la répartition de ces droits auprès des différentes catégories de contributeurs (usagers, partenaires, acteurs privés et publics,…) et les conditions de modification de ces droits.

Membre de l'Assemblée des Communs de Lille[modifier | modifier le wikicode]

Sont membres de l'Assemblée les personnes qui ont assisté au moins à deux rencontres de l'Assemblée des Communs, et n'ont pas choisi de renoncer à ce statut.

La participation à l'Assemblée des Communs de Lille est publique mais peut se faire sous pseudonyme; elle donne droit d'accès aux outils de communication (liste mail), de décision (Loomio), de rétribution (Liberapay), de capitalisation (ce wiki). Il est possible de renoncer explicitement à chacun de ces droits.

Procédures de décision[modifier | modifier le wikicode]

Différents périmètres et procédures de décisions, liés à différents pouvoirs (pensés comme des ressources).

Ressource Procédure de décision Entrée Sortie
Liste des membres Pas de procédure propre mais donne accès aux jetons de participation Participation physique à deux assemblées des Communs Volontaire
Code social Consentement (pas de blocage), une semaine (minimum) de discussion, deux semaines (exactement) de vote Utilisation du jeton "code social" Volontaire ou invalidation du jeton
Engagement financier Consentement (pas de blocage), une semaine (minimum) de discussion, une semaine (exactement) de vote Utilisation du jeton "finances" Volontaire ou invalidation du jeton
Engagement public Consentement (pas de blocage), une semaine (minimum) de discussion, une semaine (exactement) de vote Utilisation du jeton "public" Volontaire ou invalidation du jeton
Choix technologique Consentement (pas de blocage), une semaine (minimum) de discussion, une semaine (exactement) de vote Utilisation du jeton "techno" Volontaire ou invalidation du jeton
Invalidation d'un jeton de participation 2/3 de vote positif, pas de blocage possible, deux semaines (minimum) de discussion, deux semaines (exactement) de vote Etre membre de l'Assemblée Ne pas être membre

Conditions de modification du code social[modifier | modifier le wikicode]

La modification du présent code social se fait par vote (décision par consentement) : si un membre du collectif estime qu’une modification est nécessaire, il met cette proposition au vote en argumentant.



La réciprocité[modifier | modifier le wikicode]

Les richesses reconnues par le commun (monétaires ou non), ses sources de financement, et comment il entend gérer leurs flux en fonction des différentes catégories de contributeurs, sous la forme de contrats de réciprocité ou de matrice de réciprocité (incluant possiblement le partage, le don et la gratuité) ainsi qu’une description de la redistribution des flux en interne.

Les partenaires[modifier | modifier le wikicode]

L'assemblée peut établir des relations de partenariat avec des entités de toute nature.

S'il s'agit d'un autre Commun, une procédure de vote n'est pas forcément nécessaire.

S'il ne s'agit pas d'un Commun, mais par exemple d'une institution ou d'une entité commerciale, une licence à réciprocité est nécessaire, ainsi qu'une procédure de vote.

L'assemblée peut décider collectivement via la procédure de vote (décision par consentement) de signer un texte ou un appel qu'elle juge compatible avec ses valeurs.

Exemple : Appel à une Assemblée Européenne des Communs

Organisation financière[modifier | modifier le wikicode]

  • Le collectif Catalyst a pris en charge la location de salle la première année (Voir sommes prises en charge). Le reliquat du budget 2016 (2000 €) peut être reporté sur 2017.
  • La LSC-L1 prend en charge l'hébergement des outils numériques. La réciprocité par rapport à la LSC pour ce service rendu consiste en la contribution de plusieurs membres de l'assemblée au fonctionnement de la LSC.
  • Les travaux de l'Assemblée des communs peut être soutenue sur Liberapay : https://liberapay.com/assembleedescommunslille/

L'organisation financière de l'assemblée des communs de Lille est un chantier en cours.