Rencontre communs toulousains 16 février 2018

De Wiki des communs

Ordre du jour[modifier | modifier le wikicode]

Déjeuner rencontre 12h30 - 13h30[modifier | modifier le wikicode]

Cette rencontre des communs aura lieu le vendredi 16 février à 12h30, elle sera suivie d'un atelier à 14h sur la cartographie des communs avec des étudiants de Science Po'. Vous pouvez venir aux deux, mais aussi à l'un ou à l'autre au choix.

  1. Introduction : histo rapide, déroulé (5min)
  2. Tour de table / news des communs réalisés ou en construction, en vue d'une newsletter à publier sur (25min)
  3. Info et présentation des ateliers sur les communs pour et avec les étudiants de Science Po', avec Isabelle BAGDASSARIAN (15 min)
  4. Discussion : l'objet de notre groupe, quel est-il ? réseau et mise en relation, action auprès des décideurs (élus et entreprises) pour soutenir les communs, mettre en avant les communs, documenter cartographier les communs ? (20 min)
  5. Des intéressé⋅e⋅s pour participer à l'organisation de nouvelles rencontres des communs ? Quelle fréquence reprenons-nous ? (5 min)
  6. Projets à venir, événements auxquels participer liés aux communs (THSF, Agita'Terre) ou à organiser, liens à faire avec des organisations militantes (Alternatiba, Toulouse en transition, Colibris ?) ou universitaires (Sc Po aujourd'hui, d'autres plus tard ?) (15 min) Ateliers cartographier les communs avec les étudiants de Science Po'

Lors de l'atelier cartographie les étudiants de Science Po présenteront leurs réflexions sur le sujet, et auront besoin de vos retours d'expériences en tant que "commoner" pour les aider à identifier les communs, et à les représenter. Selon le nombre que nous serons, il pourra y avoir plusieurs groupe de discussion pour que ça soit vraiment interactif.

Atelier cartographie 14h[modifier | modifier le wikicode]

Voir la page complète de l'atelier cartographie des communs à 14h

Prise de notes[modifier | modifier le wikicode]

Présents : Aude de Agita'Terre, Isabelle Bagdassarian, Bernard Brunet, Gérard Gasselin, ?, les étudiants de l'IEP Toulouse, groupe carto

Présentation des Communs par Bernard Brunet[modifier | modifier le wikicode]

Définition des communs.

Des exemples : tiers-lieux comme ici, Imagination Fertile et Artilect, wikipedia.

Par exemple la gouvernance de wikipedia est basée sur des niveaux de droits pour certains contributeurs ou contributrices (droit de figer une page, etc.), et qui ne sont pas liés à la position dans la fondation internationale ni les associations locales comme wikimedia France. Voir le mooc "Contribuer à Wikipedia".

Historique des communs : de la Magna Carta, les enclosures, "Tragédie des communs" (Hardin), travaux de Elinor Ostrom, renaissance par l'avènement du numérique, notamment sur l'aspect partage des connaissance, non-rivalité des productions numériques.

Parallèle sur l'appropriation de la terre avec celle du corps des femmes : production agricole, reproduction humaine. Sur le sujet un documentaire est en cours de réalisation à Toulouse : "Terre / corps" (Flo).

Abondance avec le numérique ? attention car le numérique est basé sur des ressources finies : l'exploitation de populations pour l'extraction de métaux dans les terres rares, ou la fabrication d'équipements électroniques, les aspects écologiques de consommation d'énergie (Flo).

Mouvement des communs, historique du groupe Toulousain.

Plus de détail dans la présentation des communs en février 2017.

Des exemples de communs[modifier | modifier le wikicode]

Jardins partagés à l'IEP Toulouse : les étudiants peuvent "adopter" une plante (?).

Les disco-soupe: récupérer des légumes, en faire de la soupe collectivement et en dansant (?).

Usage d'une salle commune à la résidence des Châlets, demandent aux habitants de s'organiser pour cela, plutôt orienté vers une gouvernance associative traditionnelle. Solidarité ville s'inscrit dans une dynamique de mobilisation citoyenne, dont la ressource est le quartier (Gérard).

Association jeunes pour l'UE : interventions dans les écoles pour faire comprendre les enjeux de l'Europe (?). Plutôt une démarche d'éducation populaire, pourrait être un commun si par exemple les supports étaient partagés sous licence libre (Emmanuelle). Organisation de la fête de l'Europe à Labarthe s/ Lèze: une préparation commune, peut être considéré comme un commun.

Festival des Airs Solidaires organisés par des étudiants de plusieurs campus ? dépend du mode d'organisation, comment est choisie la programmation, si la connaissance produite est diffusée sous licence libre.

Elinor Ostrom a fournit une grille de lecture avec les faisceaux de droits : propriété, usage, etc. (Bernard). Voir également les principes décrits par Elinor Ostrom qui permettent la pérennisation du commun : une communauté bien délimité, un outil de gestion des conflits, etc. (Emmanuelle).

Les bibliothèques sont-elles des communs ? C'est faisable, selon l'équipe qui gère la bibliothèque. Les grainothèques, les boite à livres, la transformation en tiers-lieux, peuvent être des prémisses. Voir la conférence de Olivier Ertzcheid "Biens communs et Bibliothèques" à l'ABF 2016.

Voir aussi le collectif Savoirs Comm1, qui regroupe notamment des documentalistes, militent pour les communs de la connaissance, publie le calendrier de l'avent du domaine public

Exemples d'enclosures dans le domaine de la connaissance et de la culture: le Boléro de Ravel, le journal d'Anne Franck, Le petit Prince dans le domaine public partout dans le monde sauf en France.

Prochains événements liés aux communs[modifier | modifier le wikicode]

Actualités des communs toulousains et autour[modifier | modifier le wikicode]

En vue d'une newsletter pour le blog Les communs d'abord