Communs et logiciel libre

De Wiki des communs

Apéro Communs et Logiciel libre Dans le cadre de l'Assemblée des Communs de Lille, viens discuter autour d'un verre pour découvrir la puissance des "communs" à travers l'exemple des logiciels libres! Les "communs" sont des ressources, gérées collectivement par une communauté, celle-ci établit des règles et une gouvernance dans le but de préserver et pérenniser cette ressource. Des logiciels libres aux jardins partagés, de la cartographie à l’énergie renouvelable, en passant par les connaissances et les sciences ouvertes ou les AMAPs et les épiceries coopératives, les « Communs » sont partout !

Lieu: Café la Rumeur de 18h30 à 20h30 le 13 mars

Public:

Nous étions 8, de profils différents (études, graphisme, informatique, éducation) nous deux, 2 "anciens" de l'assemblée des communs, 1 étudiant qui fait une thèse sur les communs, et 3 personnes connaissant le logiciel libre mais pas les communs

ressources et points abordés:

accaparement du concept des communs par les femmes (approche logiciel libre peu adaptée pour ça)

les communs sont ils politiques ?

brochure "Le temps des bûchers" Starhawk

article: https://infokiosques.net/spip.php?article239

Liquid Unions (croisement communs et économie en Angleterre)

carte: http://utopies-concretes.org

Documentaire: https://framablog.org/2019/01/24/la-bataille-du-libre-un-documentaire-contributopique

Article: https://fr.wikipedia.org/wiki/Trag%C3%A9die_des_biens_communs


lien avec le logiciel libre Benjamin Coriat s'appuie sur Ostrom pour dire que le mouvement du logiciel libre est le renouveau des communs --> Dans un commun de l'information: plus il y a d'utilisateurs, plus tout le monde profite des apports de tout le monde: c'est un bien non rival

Religion du: "Kopimism", https://en.wikipedia.org/wiki/Missionary_Church_of_Kopimism toute donnée est importante et doit être partagée. Si elle est copiée, elle m'appartient encore. Ca pose des problèmes avec les ayatollah du copyright. Ceux-ci justifient son utilisation car ca stimulerait la création. C'est ce qui a justifié les DPI (Droits de Propriété Intellectuelle) qui marchandise l'information (70's).

Documentaire selon lequel toute oeuvre a été consciemment ou non copiée.

Sur la puissance du logiciel libre Dans le monde professionnel, le logiciel libre a largement gagné, genre Linux. Ca s'est imposé car c'est celui qui permet de réparer plus facilement les bugs. la portabilité aussi (pour les formats de fichiers ouverts notamment)


Fonctionnement de la gouvernance des logiciels libres Dans des communautés de logiciels libre, on a des "dictature bienveillante" (KeePassX/KeePass Xc deux forks avec des gestions) Linux est plus un écosystème de petis logiciels de petits logiciels qui intéragissent entre eux que Microsoft (cathedral vs Bazaar)

Gouvernance dans les communs communs: 4 types de détenteurs de droits utilisateur droit d'usage et de gestion propriétaire sans droit d'aliénation mais avec droit d'exclusion propriétaires avec droit d'aliénation La propriété est alors vue comme relative et partagée entre des utilisateurs qui ont un faisceau de droits Ce sont des droits qu'on retrouve dans pas mal de logiciels libres pour Wikipédia là-dessus notamment

noyau de gouvernance

modifications

utilisateurs