Historique du collectif Lyon en communs

De Wiki des communs

Le collectif "Lyon en Communs"[modifier | modifier le wikicode]

Les communs « renaissent » aujourd’hui au travers d'initiatives multiples et variées, ouvrant des « espaces » alternatifs entre les logiques du privé et du public.

Fort de constat, un collectif s'est constitué à Lyon dès 2012 afin de promouvoir ces initiatives. Avec l'appui du réseau francophone des communs, ce collectif a organisé deux festivals en Octobre 2013 et Octobre 2015. Le principe était que celles et ceux qui se reconnaissaient dans les communs organisent et/ou donnent à voir un événement autogéré. 25 événements ont ainsi été organisés à Lyon en 2013 puis 69 en Rhône-Alpes (dont 37 à Lyon) en 2015. Des événements transverses portés par le collectif coordinateur étaient par ailleurs proposés, parmi lesquels « Faire la ville en (biens) communs », qui a réuni plus de 200 personnes à l'Ecole d'architecture de Lyon le 10 octobre 2015 ainsi que les Ateliers des communs le 17 octobre qui avait pour objectif d'imaginer et de créer des communs.

Le 17 Septembre 2016, le collectif a proposé La Fabrique Lyonnaise des Communs à la MJC Monplaisir. L'idée était alors de prolonger la dynamique du festival des communs sur un seul lieu et de réunir les collectifs déjà engagés. Alors que d'autres collectifs (à Toulouse, à Lille, à Rennes, etc.) ont fait le cjoix de se fédérer en "Assemblée des Communs", le collectif Lyon en Communs a décidé d’expérimenter le dispositif de « Fabrique des Communs », l’intention étant de privilégier le partage d'expériences concrètes, tout en permettant le dialogue à différents échelons territoriaux. En fil rouge, il s'agit de répondre à ces questions  : « Qu’est-ce qu’un « commun » ?, Que pourrait être une société de communs ? », Comment échapper à la dérive communautaire ? Qu'est qu'une gouvernance partagée ?, etc.

A la rentrée 2017, la communauté du Tiers-Lieu(x) Villeurbannais La MYNE s'est joint au collectif pour co-organiser la Fabrique des Communs 2017. Durant trois mois, des projets contribuant aux communs du territoire grand lyonnais ont été amenés à se rencontrer, lors de rencontres bi-mensuelles, l’intention étant de soutenir l'appropriation itérative de cette Fabrique (avec un effort tout particulier sur la documentation). Une rencontre « finale" a lieu le 9 et 10 Décembre à la MJC Confluence, proposant des ateliers, des stands, des performances, puis un moment de réflexion sur l’opportunité d’instaurer une Assemblée des Communs.

Aussi, depuis 2012, au fur et à mesure des réalisations, des rencontres et des expériences, la culture des communs à Lyon n’a cesse de se transformer. A suivre...

PS : dans cette interview, Françoise Prouvoyer (contributrice de Lyon en Communs, membre de la MYNE, Doc @ Lyon, Savoirs Com1...) fait l’historique du collectif.

---

La Fabrique des Communs 2017[modifier | modifier le wikicode]

Dispositif[modifier | modifier le wikicode]

  • Des rencontres les 10 et 20 de chaque mois entre Septembre et Novembre (MJC Confluence, Pratiques Artistiques Amateurs)
  • Un évènement convivial et contributif le 9 et 10 Décembre à la MJC Confluence (le même week-end que la Fête des Lumières)

Ressources[modifier | modifier le wikicode]

Initiatives[modifier | modifier le wikicode]

  • Ateliers mobiles de l'économie circulaire (animation sur les marchés via des collaborations entre collectifs)
  • Etude d'impact de la gestion alternative du foncier (comment favoriser la valorisation de projets coopératifs)
  • Démarche d’observation citoyenne de la qualité de l’air en milieu urbain (Capteurs Citoyens - FIC 2016-2017)
  • Exposition vivante et contributive sur l'Antropocène (Titre à Venir), associant artistes, chercheurs et artisans

---

La Fabrique des Communs 2016[modifier | modifier le wikicode]

Dispositif[modifier | modifier le wikicode]

  • La Fabrique des communs fut une journée de rencontres et d’expérimentations sur les « communs », le 17 Septembre 2016. Il s’agissait de donner à voir à tous les publics comment se réalisent concrètement des expériences de « communs ». Cette journée était l'opportunité de découvrir et de pratique les "communs".
  • Plusieurs activités sous différentes formes (cf. ce programme) ont été proposées et mis en oeuvre par une cinquantaine de collectifs à la MJC Monplaisir.

Collectifs[modifier | modifier le wikicode]

ALDIL, Alternatiba-Rhône, Anciela, Atelier Soudé, BiblioDebout, Biennale d’Art hors les normes, Boîtes d’échange entre voisins, Caravane des Dix Mots, CCO Villeurbanne, CERL, Chamarel, Coordination Eau-Bien Commun, Fabrique d’Objets Libres, Habicoop, Infokiosque/NuitDebout, La Clavette, La Gonette, La Miete, La Myne / La Paillasse Saône, Les Compostiers, Librairie du Tramway, Locaux Motiv’, Ondine, OpenStreetMap, Parti Pirate Lyon, Robins des Villes, Terre de Liens

Événements[modifier | modifier le wikicode]

  1. Les jeudis de l'écologie le jeudi 16 févier 19h00 sur le thème des logiciels libres en présence de l'ALDIL, 34 rue Rachais, 69007.
  2. "Communs de la connaissance scientifique : vers une nouvelle fabrique des savoirs ?" Conférence-débat le 14 février à 18h00 à la BM de la Part Dieu.  
  3. Soirée "Communs" à l'Alternatibar, le jeudi 2 février à 19h00. Apérotiba. (126 montée de la Grande côte, https://alternatiba.eu/rhone/alternatibar/ )
  4. Rencontre d'OPEN ARA (Réseau des lieux et démarches opensource), le samedi 28 janvier à 10H00 au TUBA, 1 place Charles Béraudier (Part Dieu)
  5. Conférence gesticulée "Du tracteur à l'Ane" par Marc Pion, avec Terre de Liens, le 28 janvier à 20h00 à la MPT des Rancy, 249, rue Vendôme, Lyon 03.+ atelier d'éducation populaire sur le thème "Comment passer d'une agriculture productiviste à une agriculture paysanne" le lendemain 10h.
  6. Focus sur la coopérative d'habitants Chamarel : plus le chantier avance, plus il intéresse. Reportage au journal de 20h00 sur France 2, le mercredi 18 janvier.

Le Temps des Communs en 2015[modifier | modifier le wikicode]

Dispositif[modifier | modifier le wikicode]

  • 69 événements proposés en Rhône-Alpes (Alixan, Ambilly, Eybens, Grenoble, Saint-Martin-d’Hères, Valence, etc.), dont 37 à Lyon. Le Temps des communs s'est intégré à d'autres manifestations comme Alternatiba, les festivals Sciences en Bobines et Vivre l'Utopie, et la Fête de la Science. Par ailleurs, de nombreux organismes fédératifs s'y sont associés cette année comme la coopérative Habicoop, la Fonda, l'Université de Lyon, La Nef, OpenStreetMap, etc.
  • Cette édition a bénéficié du soutien financier de la Région Rhône-Alpes, du Grand Lyon et PLOSS RA – Entreprises du libre en Rhône-Alpes, ainsi que du soutien logistique de la MJC Monplaisir, de l'Ecole d'architecture de Lyon, de Copilibre 69 et de VECAM. 7 personnes (2 stagiaires et 5 bénévoles) ont assuré la facilitation. Une réunion de l'inter-collectif, ouverte, s'est tenue une fois par mois. 80 personnes environ s'y sont rendues au moins une fois depuis octobre 2014.

Thèmes[modifier | modifier le wikicode]

  • A travers des débats, projections, ateliers, conférences (...) plusieurs thématiques ont été abordées, avec, par ordre d’importance sur la région Rhône-Alpes,
    • Numérique (données, logiciels, etc.) : 22 événements
    • Habitat coopératif, urbanisme, architecture : 7 événements
    • Sciences, techniques et savoirs ouverts : 7 événements
    • Art, poésie, langue et culture : 7 événements
    • Ateliers, conférences, table ronde : 6 événements
    • Conso. responsable, tiers lieux et fablabs : 6 événements
    • Semences, permaculture, jardins partagés : 5 événements
    • Finance (épargne, monnaie locale....) : 3 événements
    • Démocratie participative : 3 événements
    • Gouvernance de l'eau, de l’énergie, du climat : 3 événements

Événements[modifier | modifier le wikicode]

Faire la ville en (biens) communs[modifier | modifier le wikicode]

L'objectif de la journée du 10 octobre 2015 était de mieux comprendre comment ces nouvelles initiatives qui se construisent en "communs" transforment nos territoires : Comment mobilisent-elles la dimension spatiale ? De quelles manières (re)travaillent-elles les territoires de l'urbain ? Dans quelle mesure dépassent-elles le localisme, les valeurs de la proximité et de la communauté, et engagent-elles d'autres échelles d'action ? Comment se structure socialement et politiquement la ville avec les communs ? (...) Organisé en trois temps - table-ronde, galerie de projets locaux et régionaux, ateliers -, l'événement était ouvert aux acteurs de la société civile intéressés par les communs et aux acteurs de la recherche. Il a été porté par le festival "Le temps des communs", (collectif Lyon/Rhône-Alpes) et l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon (équipe EVS-LAURE). Cet événement a rassemblé 200 personnes. Une vidéo est disponible sur Canal U.

Les Ateliers des communs[modifier | modifier le wikicode]

Les Ateliers des communs se sont déroulés le samedi 17 octobre 2015 à la MJC Monplaisir et ont réuni 30 personnes. Ils ont été l’occasion de co-construire des projets de communs et d'imaginer leur fonctionnement. Chacun.e a pu profiter de l'inauguration en musique et chanson de l'Espace Utile de la MJC Monplaisir.

Étapes : (1) Imaginer la construction de “communs” citoyens ouverts, libres… (2 Formation des groupes autour des sujets proposés. Chaque groupe imagine le commun qu’il a choisi (3) Les communs imaginés sont discutés ensemble et les idées, les projets seront présentés sur le blog de l’atelier intégré au site du Festival.

Quatre ateliers de 4 à 6 participants se sont tenus : (1) un habitat coopératif (2) un modèle de gestion de la culture et de l’art ((3) un espace intergénérationnel (projet avec des enfants) (4) un « Abribus en Commun » (ABC) mobile sur un réseau de transport urbain.

Lyon en Biens Communs en 2013[modifier | modifier le wikicode]

Dispositif[modifier | modifier le wikicode]

Du 6 au 20 octobre 2013, une centaine d'événements ont eu lieu dans une douzaine de villes francophones à travers le monde pour explorer et faire connaître toute la diversité des biens communs. A Lyon, des visites, conférences, ateliers et initiations ont permis aux citoyens de découvrir des initiatives pour créer, gérer et partager des ressources collectives (voir). A Lyon, la matinée du 12 octobre a été entièrement consacrée à la réflexion et au débat autour des biens communs.

Collectifs[modifier | modifier le wikicode]

ALDIL, association Anciela, Biennale d’Art Hors les Normes, Brin’d’Guill, De l’autre côté du Pont, Dogmazic, EPN du lyonnais, Fabrique d’objets libres, Illyse, Les Colibris, Locaux Motiv’, Maison du fleuve Rhône, Maison rhodanienne de l’Environnement, Maison pour Tous des Rancy, MIETE, Ouishare, OpenStreetMap, Savoirs en Actes, SEL Lyon Rive Gauche, Université populaire de Lyon, Urbanbees, Villes en transition, etc. 

Soutiens[modifier | modifier le wikicode]

Blend Conférence 2013 (le Off), Dialogues en Humanité, Faculté des Sciences et Technologies de Lyon 1, Fondation Charles Léopold Mayer, Framasoft, association VECAM, Salon-rencontres Primevère, Métropole de Lyon, MJC Monpaisir, MJC Confuence, etc.