Nuit Debout

De Wiki des communs

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Reportage de Reporterre  : ​http://reporterre.net/Cantine-infirmerie-bibliotheque-Nuit-debout-partage-les-communs

Page des communs sur le wiki de Nuit Debout : https://wiki.nuitdebout.fr/wiki/Ressources/Communs

Présentation des communs à Toulouse : https://wiki.nuitdebout.fr/wiki/Villes/Toulouse/Communs/Pr%C3%A9sentation

Article approfondi : https://scinfolex.com/2016/05/11/en-quoi-la-bibliodebout-constitue-t-elle-un-commun/

Communs[modifier | modifier le wikicode]

Cantine[modifier | modifier le wikicode]

À 18 h, sur la place de la République, la cantine s’installe tranquillement. Un barnum et quelques tables sont posés. Les bénévoles distribuent à manger à tous ceux qui le souhaitent pour un prix libre : « Il y a des gens qui viennent ici parce qu’ils n’ont pas à manger, et puis il y a surtout beaucoup de gens du mouvement qui passent et qui donnent ce qu’ils veulent. C’est bien d’avoir quelque chose dans le ventre pour réfléchir », affirme Roxanne, une volontaire habituée du pôle cantine. « On est une vingtaine de bénévoles à peu près, et des gens viennent nous donner un coup de main, il y a un roulement qui se fait. » Les aliments proviennent des invendus mais aussi de dons. Mickael, cuisinier pour la Nuit debout comme dans la vie professionnelle, explique : « On avertit les gens en fonction de nos besoins et les gens nous donnent. »

Infirmerie[modifier | modifier le wikicode]

Assis sur une bâche et abrité sous un barnum, un jeune homme se fait soigner par quelques mains bénévoles. Ici, on vient en cas de souci. « En général, il y a deux médecins, deux infirmiers et deux aides soignants. On avait des lits, mais les policiers ont tout dégagé. On galère pour avoir une tente et un stand », précisent les organisateurs. Dans la nuit du dimanche 10 avril au lundi 11, les forces de l’ordre ont confisqué le matériel médical. Depuis, les bénévoles tentent de s’installer avec les moyens du bord. Quelques militants de la Nuit debout apportent du nécessaire de premier secours (compresses, antiseptique…) quand ils le peuvent. Aucun médicament ne doit être présent sur place. L’infirmerie étant démontée à minuit, des volontaires continuent d’assurer les premiers soins dans la nuit. Mais, l’infirmerie ne s’arrête pas à sa fonction sanitaire : elle recense aussi les photos des blessures faites par des CRS afin de défendre les victimes par la suite.

Bibliothèque[modifier | modifier le wikicode]

Organisée par le collectif Savoirs Com1, une bibliothèque commune s’est installée depuis le samedi 9 avril sur la place de la République. Chacun peut choisir un livre et en déposer en échange. L’idée est de partager la connaissance et de faciliter sa diffusion en proposant une bibliothèque sans contrainte ni engagement. Lionel, initiateur de la démarche, affirme être arrivé à réunir jusqu’à « 500 livres sur l’étalage ». Selon lui, c’est « une façon de contribuer à ce mouvement pacifique en utilisant la thématique des communs, de don et contre-don ». Les livres, tous genres confondus, sont apportés sur la place par petites quantités car les convois sont souvent repoussés par les forces de l’ordre. Une telle initiative avait déjà été mise en place lors du mouvement des Indignés en Espagne et de Occupy Wall Street aux États-Unis. Ce système d’échange de livres s’est aussi installé dans plusieurs villes de France sous la forme de boîtes à livres disposées dans la rue.

Instances[modifier | modifier le wikicode]

Nuit Debout Lille

BiblioDebout

Fonctionnement[modifier | modifier le wikicode]

Fonctionnement documenté sur https://wiki.nuitdebout.fr/