ROUMICS 2017 - Gand, ville des communs de l'avenir

De Wiki des communs

Compte-rendu de l'atelier des ROUMICS 2017

Animé par Michel Bauwens et Maïa Dereva

Rappel historique à propos des communs[modifier | modifier le wikicode]

« The structure of world history » -- modes d’échange: communs, réciprocité, redistribution, marché

4 phases des communs: Communs naturels – communs sociaux (mutuelles ouvrières) – communs de la connaissance avec le logiciel libre --- communs urbains

Calcul du renouveau des communs urbains aux Pays Bas. Exemples : Soin des quartiers (coopérative d’infirmières), Fond du pain.

D'après Michel Briand, il y aurait 100.000 communs urbains en France.


L'expérience de la ville de Gand[modifier | modifier le wikicode]

http://blogfr.p2pfoundation.net/2017/09/08/plan-de-transition-vers-communs-de-ville-de-gand/

Gand : en 2006 il y avait 50 projets relatifs aux communs, en 2017 il y en a 500.

A l'initiative de la ville de Gand, Michel a été mandaté en tant que personne "neutre" pour évaluer ce qui se passe. Les citoyens demandent de plus en plus de soutien mais ne veulent plus qu'on les contrôle. Désir d'autonomie difficile à concilier avec le besoin de contrôle de l'état. Il y a beaucoup plus de bureaucratie aujourd'hui qu'il y a 30 ans.

  • Cartographie dans un Wiki : 500 communs urbains identifiés (dont 80 dans l'alimentaire)
  • Sélection des projets : Interview de 80 structures
  • Enquête écrite : 70 personnes
  • 9 Workshops : mobilité, santé, alimentation, etc.


Aujourd'hui à Gand, dans tous les domaines, il existe des structures d'approvisionnement par les communs.

Exemples :

  • Community Land Trust Ghent
  • Coopérative d'habitat
  • 30 projets de co-housing


Commentaires des schémas :


Dans le monde digital, ça commence souvent avec la ressource informationnelle. Dans le monde réel, ça commence par l'organisation infrastructurelle. Il y a pratiquement toujours une implication directe ou indirecte de la ville.

3 démocraties cohabitent : représentative, participative, et contributive

Les réactions de la ville sont très positives : monde politique, fonctionnaires, commoners

Questions / Réponses[modifier | modifier le wikicode]

Qui décide ce qu'est un commun ?

=> initiative citoyenne qui génère une ressource partagée portée par une communauté et gérée par cette communauté

La plupart des gens ne savent pas qu'ils font du commun.

Déclarer que c'est un commun, c'est une façon de créer du lien, de la reconnaissance mutualité

As-tu détecté des passerelles entre les communs ?

Ca dépend des secteurs.

Il y a eu 3 projets d'assemblée des communs à Gand qui se sont tous essoufflés.


Cette expérience est-elle applicable à votre ville/territoire ?[modifier | modifier le wikicode]

Il y a beaucoup de choses qui sont déjà faites ici dans notre territoire (jardins partagés, etc...). La difficulté se pose pour les friches urbaines.


Notes diverses[modifier | modifier le wikicode]

Dans tous ces domaines il y a des alternatives (petites) de système d’approvisionnement

Ex : Community Land Trust Gent. On devient membre de la coopérative et on a un loyer modeste pendant 20 ans. Puis on n’a pas de loyer. On ne peut pas vendre le terrain mais on peut le céder aux enfants.

La logique des communs urbains est très similaire de celle du logiciel libre :

  • Communautés ouvertes où chacun contribue avec ce qu’il veut
  • Il y a toujours derrière des institutions infrastructurelles type Wikipedia Foundation qui gèrent l’infrastructure de coopération au lieu de mener la solution au problème elles-mêmes.
  • Economie générative

L’Etat est déjà impliqué dans presque tous les communs à Gand.

Problème : fragmenté et inefficace, ce n’est pas un problème de manque d’implication

Trois démocraties mixés à Gand : Démocratie représentative, démocratie participative (souvent top down, la ville demande aux citoyens) et démocratie contributive (j’ai une voix car je fais ; Botton-up)

Réactions très positives de la ville de Gand. Une coalition progressiste de centre gauche depuis 18 ans. Ils ont beaucoup de fonctionnaires. I l y a des propositions de créer du travail par les communs. Une entreprise qui produit pour le local garde 3 fois plus de valeur qu’une entreprise qui exporte.

En alimentation il y a déjà le workshop d’agriculture urbaine depuis 10 ans et reconnu par la ville. Au niveau de l’habitat les 3 projets c’est la même personne. Les liens entre communs dépendent beaucoup du secteur.

Le Directeur de Stratégie de la ville de Gand a commandé le rapport après avoir lu mon livre « Sauver le monde ». A Gand chaque fois avant une élection ils font venir un consultant pour créer une narrative.

Il y a une politique à faire avec les églises, il y en a beaucoup vides.

La finesse de la comptabilité contributive de Lille/Roubaix n’est pas présente à Gand. A Roubaix, contrairement à Paris, il y a moins de capacité de disposer en autonomie d’espaces comme dans les friches urbaines.

Il y aura un commons tour des lillois à Gand lundi.

Il y a eu 3 projets d’Assemblée des Communs qui se sont essoufflés.